logo CMA oise
artisans.png
Connexion  
  Chercher
ESPACE ARTISANS » Accessibilité
 
Réduire  Vos contacts  
Frédéric SOURBET
fsourbet@cma-oise.fr
Tél. : 03 44 10 14 14

Johan KLECZEWSKI
jkleczewski@cma-oise.fr
Tél. : 03 44 23 14 44

 
    
 
ACCESSIBILITÉ DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC
Un atout commercial pour votre entreprise


La Chambre de Métiers et de l'Artisanat de l'Oise se mobilise pour faciliter l'accueil des Personnes à Mobilité Réduite dans vos entreprises.
Vous souhaitez fidéliser vos clients et conquérir de nouveaux publics, ne faites pas de l'accessibilité une contrainte supplémentaire. Rendre accessible votre entreprise à tous les publics offre un meilleur confort à tous les clients et met en valeur votre accueil, vos prestations et vos produits. En effet, vous avez tous les jours dans vos clients des personnes âgées, des mamans avec des poussettes, des personnes handicapées temporairement, des personnes fortement chargées qui sont à mobilité réduite. Cette action vise à soutenir les Artisans pour rendre les entreprises accessibles à tous.

 
 
Qu'est-ce que la loi du 11 février 2005 ?     
 
La loi du 11 février 2005, pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées fixe le principe d’une accessibilité généralisée à tous les bâtiments et intégrant tous les handicaps.
Aussi, tous les Établissements Recevant du Public (ERP) doivent d’ici 2015 être en mesure de recevoir tous types de publics : personnes avec poussette, personnes âgées, personnes handicapées, personnes à mobilité réduite...
 
 
Qui est concerné ?     
 
La majorité des locaux des artisans est classée en 5ème catégorie (c’est à dire 200 clients maximum rez-de-chaussée, sous-sol et étage additionnés) : les boucheries, boulangeries, charcuteries, salons de coiffure et d’esthétisme, fleuristes... sont bien des établissements de 5ème catégorie.
 
 
Quand s'applique la loi ?     
 
Dès maintenant pour la construction neuve, le changement d’activité ou la création d’une entreprise artisanale avec accueil de clients, les locaux doivent être accessibles aux Personnes à Mobilité Réduite. L’obligation porte sur les parties intérieures et extérieures.

Au 1er janvier 2015 pour les établissements existants recevant du public de 5ème catégorie.

Dès aujourd’hui l’ensemble de vos services doivent être proposés à tous vos clients,  handicapés ou non.
 
 
Accompagnement : La Chambre de Métiers et de l'Artisanat de l'Oise vous propose     
 

1/ La réalisation d'un diagnostic accessibilité sans contrainte pour :
-    Connaître la réglementation applicable à votre entreprise (ERP de 5ème catégorie), identifier les bonnes pratiques déjà présentes, et vous indiquer des préconisations pour faciliter l'accessibilité
-    Étudier l'accessibilité lors d'une création d'entreprise
-    Établir un audit accessibilité lors de la vente de votre entreprise
-    Vérifier votre projet accessibilité lors de travaux de modernisation

Un compte rendu est transmis au chef d'entreprise. Celui-ci présente des recommandations illustrées en matière d'accessibilité ainsi qu'un rappel des échéances à venir, d'ici 2015, pour votre entreprise.

2/ L'inscription à une formation action : pour l'aménagement commercial de son point de vente et l'accueil des clients à Mobilité réduite : le confort du client dans le magasin, mettre en valeur un produit, le déplacement du client dans un rayon, les emplacements vendeurs, le langage des couleurs, la signalétique...     
>> en savoir plus

3/ le suivi de l'instruction de votre dossier en sous commission accessibilité départementale lors de travaux

4/ La recherche des aides financières pour vos d'investissements (par exemple le FISAC sur certaines communes ou communauté de communes du département)



Vos contacts au quotidien pour améliorer l'accessibilité des Personnes à Mobilité Réduite :
Frédéric SOURBET au 03.44.10.14.14 ou Johan KLECZEWSKI au 03.44.23.14.44

 
 
 
Avec la collaboration de l'Etat et du Conseil Général de l'Oise.
 
logo.png                                                Conseil Général.jpg